Narf8 - Je croyais

by Narf8

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €2 EUR  or more

     

lyrics

JE CROYAIS

Je croyais en un tas de choses avant d’les testés, EN aimer la plupart avant de les détestés
Plus tard, que je partirais, mais je suis resté, stp dis moi comment voler quand t’es lesté
Je croyais au père noël, aux cadeaux gratuits anodins, pas aux matins ou mon père galèrait pour son cher galopin
A moi le prix Nobel des croyances bidon, rouler sa bosse et à la premièrE manger l’guidon
Je croyais en l’être humain en toute lettre, pouvoir jouer à la vie sans jamais perdre
Ne jamais avoir a bosser et d’venir millionnaire, peut être que j’n’étais pas si bon visionnaire
Jouer avec les mots sans offusquer, mes parents, les filles tous les gens que j’ai trop brusqués
Suspect, j’pensait mettre quiconque en compote, y a qu’la force qui compte, j’croyais avoir des bons potes
Pouvoir goûter a la drogue et arrêter le lend’main, un bambin, pensant pouvoir s’mouiller sans être dans l’bain
Enfin, je croyais pouvoir m’en sortir sans elle, cette fille, cette leçon qui t’apprend que vivrE c’est mortel
Je croyais que mes yeux ne verseraient plus de larmes, avant le charme de l’art et l’or gravé dans le marbre
Je croyais qu’je pouvais tirés des traits, a la craie et les effacés, sans passer par la loi d’avant d’après
Mesurer les conséquences mais en fait, c’est pas la fête, on arrive pas au taf à 8h37
Que c’était possible de commencer sans terminer, tu sais comment c’est, je croyait être déterminé
Pouvoir, me taire et partir, sans commentaires, je croyais en l’av’nir aujourd’hui de loin je l’admire
Comment faire ? Je croyais ET maintenant j’imagine, ne pas être seule, être un soldat, une petite machine
Je faisais du mal, fier de peut être faire des envieux, je croyais, que je croyais en Dieu
Tenir le volant de sa vie, rouler bourré, qu’on se l’avourais, croyant qu’en étant gourmand je pouvais savourer
je croyais que j’étais plus mur, pure face au passé, prêt pour un futur sur, que j’étais plus loin du mur
dur, murmure, comme la croyance de l’innocence, d’la coïncidence, parfois seul dans un coin j’y pense
comme au héros d’mon enfance, les hautes instances de France
, ces politiciens d’la chance
aux chanteurs givrés qui font qu’les pauvrEs gens danse, cette tendance au mal qui fait les propres sentences
Je croyait savoir qu’le rêve s’trouvait dans l’or et la gloire, à tord, je passais mon temps à croire
Que j’avais tout dit, que j’avais tout fait pour, comme toi, je croyais en rien avant le 8eme jour

credits

released July 19, 2016

tags

license

all rights reserved

about

Narf8 Mulhouse, France

contact / help

Contact Narf8

Streaming and
Download help